Video de la première action

Publié le par La France qui se lève tôt...

c'est ici :

 




Merci à Zero-TV !

Commenter cet article

helene 24/04/2007 13:31

Ouh ouh !! y'a quelqu'un qui se réveille à Strasbourg???

rejoignez-nous d'urgence ! Il faut bouger!

contact : helenelelay@yahoo.fr
lafrancequiselevetotstrasbourg@yahoo.fr

Le Brain, Lover Mind... 20/04/2007 10:08

[b]APPEL CITOYEN A LA RESISTANCE DEMOCRATIQUE :

LISEZ, COPIEZ, DIFFUSEZ CE MESSAGE PARTOUT!
SOYEZ RESPONSABLES NE VOTEZ PAS POUR LE CANDIDATS DES MAFIEUX EN COLS BLANCS ET DES SECTES qui s'autoproclame par dessus le marché comme le candidat des hônnêtes gens : Et ces 30% de gogos manipulés et fiers de l'être qui gobent et qui après 12 ans de république bannanière en veulent 5 encore pires !

NE VOTEZ PAS POUR LE GNOMES AUX DEUX VISAGES!

Citoyennement,
LBLM[/b]



[url]http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-6421670.html[/url]


[b]Sarko et la scientologie[/b]

[b]Rumeur ?[/b]
Difficile de trouver des preuves, mais un ensemble hétéroclites de faits pousse à voir un lien entre Sarkozy et l'église de scientologie.
Il reçoit Tom Cruise au ministère des finances. Tom Cruise est l'ambassadeur numéro 1 de la scientologie.
Dans le cas précis de la scientologie, la faiblesse vire à la complaisance. Chacun se souvient de ce 30 août 2004, au cours duquel Nicolas Sarkozy recevait en grandes pompes, au sein même du Ministère de l’Economie et des Finances, l’acteur Tom Cruise, grand prosélyte de l’Eglise de scientologie. La presse française, et de nombreuses associations de lutte contre les sectes, s’en était émues, mais avaient finalement considéré que le ministre avait agi ainsi pour bénéficier de l’image internationale de la star d’Hollywood. Problème, un an plus tard, de retour à Paris, le célèbre prosélyte reconnaîtra avoir parlé avec le Ministre de cette secte : « Nous avons parlé de tout, de scientologie, de cinéma, de vie familiale » (Conférence de presse de Tom Cruise à Paris, 17 juin 2005)

[b]Nicolas Sarkozy, la laïcité, les sectes et la scientologie...[/b]
Dans son livre il prône l'acceptance des "nouveaux mouvement religieux". :
Depuis, les spécialistes du discours sectaire, qui connaissent la force de lobbying exercée par la Scientologie sur le parlement français, auprès de qui elle espère se faire reconnaître comme "nouveau mouvement religieux" et sortir de la liste noire sur laquelle la mise la commission Vivien, ont tiqué en lisant le livre du ministre : "La République, les religions, la République, l'espérance". Son dernier chapitre porte en effet sur les sectes, envers qui Nicolas Sarkozy se montre clément. Il invite même à la reconnaissance des "nouveaux mouvements spirituels". On savait que l'homme aimait le modèle anglo-saxon, en économie comme en matière de laïcité, mais tout de même, voilà une déclaration d'intention qui ravie forcément la scientologie et l'ami Tom Cruise. Mais puisqu'ils n'ont parlé que de cinéma...

[b]Sarkozy, Tom Cruise et la scientologie[/b]
Bien plus grave, Sarkozy vire des RG Arnaud Palisson le spécialiste de la scientologie aux RG.
En 2002, Arnaud Palisson, en charge des sectes aux RG, publie sa thèse d’Etat à la Sorbonne et obtient la plus haute mention et les félicitations du jury malgré la saisine du Tribunal administratif par l’Eglise de scientologie. Favre, l’éditeur universitaire suisse le contacte et décide de publier cette thèse… et de la diffuser en ligne sur Internet. A partir de ce moment (Nicolas Sarkozy est ministre de l’intérieur), les pressions hiérarchiques sur M. Palisson commencent, et ce dernier est finalement « déchargé » du dossier des sectes, et remplacé par un inspecteur ne connaissant rien à la scientologie… À la même époque, sous les gouvernements Raffarin / Sarkozy, la mission gouvernementale qui s’occupe des sectes, la Mils, Mission interministérielle de lutte contre les sectes, créée par Alain Vivien devient la Miviludes, Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. Petit détail hautement signifiant : alors que les RG faisaient partie de la Mils… les voilà tout bonnement écartés de la Miviludes.
Charlie Hebdo, hors série N° 18, mai 2004 par Antonio Fischetti
La défense de la scientologie, c'est l'attaque forcenée des opposants, appellés personnes suppressives, contre lesquelles la secte emploie ce qu'elle appelle la propagande noire :
La technique vise à rabaisser la réputation au point qu'on en arrive à dénier à la personne (...) tous ses droits, quels qu'ils soient, par une sorte d'accord général. Il est alors possible de la détruire par une attaque mineure si la propagande noire en elle-même ne l'a pas déjà fait."

C'est le fait de répandre des affirmations, des déclarations, ou des idées destinées à détruire la réputation ou la confiance du public en des personnes, des sociétés ou des nations. C'est un outil habituel (...). Noir : mauvais, qui abaisse.

[b]ENDOCTRINEMENT - MANIPULATION & PROPAGANDE .[/b]
Dans le cadre de la politique il est difficile de faire le tri entre les basses attaques de ce style qui sont monnaie courantes. Quelqu'un a noté le Ségo bashing au début de la campagne. Je croit surtout que tout le monde à peur de Sarkozy qui est expert dans les techniques pour exprimer son pouvoir et intimider. Un élu UMP cité par Marianne : "Oui c'est vrai, il antagonise, il clive, il joue les uns contre les autres avec la plus extrême cruauté." En effet c'est lui qui lance l'affaire des HLM de Paris contre Chirac, balance Herve Gaymard et son appartement au Canard Enchainé. Cette technique de s'attaquer au personnes clés d'une entreprise quand on y arrive est elle aussi directement issue de la scientologie. Sarkozy s'en prend ouvertement à Villepin avec le CPE, qu'il avait commencé par approuver pour ensuite retourner sa veste devant la gronde populaire. Mais aussi à travers l'affaire Clearstream, comme indiqué par Marianne dans son dossier spécial Sarkozy du n° 521 : "C'est lui encore qui fit distiller, dans la presse, de quoi faire continuellement rebondir le feuilleton du scandale Clearstream transformé en machine à broyé Dominique de Villepin." Or comme le montre Denis Robert dans "La boîte noire", publié en 2002 aux éditions Les Arènes, (note Denis Robert, lui a contribué à la véritable affaire clearstream, et non pas l'agitation politique française plus tardive), Clearstream est très proche de la Scientologie :
Affaire Clearstream : Pourquoi la «bombe atomique» de la finance n’explose pas
Après la sortie de «Révélation$», une société de consultants en informatique est intervenue chez Clearstream pour pratiquer des «nettoyages» informatiques, pour effacer des traces. Le siège social de cette multinationale se trouve à Clearwater, en Floride, la capitale mondiale de la scientologie…
Je vais être assez succinct sur la scientologie. J’ai déjà eu suffisamment d’ennuis avec Clearstream. Quand les scientologues vous coincent, ils ne vous lâchent plus. Simplement, relisez le jugement. Primo, vous verrez que la société qui a fait le nettoyage informatique a son siège à Clearwater, la capitale mondiale de la scientologie. Secundo, la sœur d’André Lussi, l’ex-patron de Clearstream, était responsable de l’Eglise de scientologie en Suisse, fin des années 80. Tertio, le paquebot acheté au début des années 70 par le gourou, Ron Hubbard, l’a été grâce à Cedel. Quarto, des stages bizarres pour des informaticiens de Clearstream ont été organisés dans un château à Johannesburg. La scientologie possède justement une «Faculté» dans un château de Johannesburg. C’est troublant... D’autant que dans le règlement de la secte il y a sept règles. Première règle : «Pour avoir le pouvoir, il faut pénétrer les outils financiers internationaux, les infiltrer et les contrôler.» C’est pas moi qui l’invente, c’est eux qui le disent.
Ensuite Nicolas Sarkozy dans sa loi Prévention de la délinquance stigmatisait les malades mentaux et voulait dépister la délinquance chez les enfants de 2 ans ce qui avait provoqué tellement de contestations dans les milieux professionnels qu'il avait du retirer ce pan de loi. Ensuite dans un entretien avec Michel Onfray il avait assuré que les pédophiles et les adolescents suicidés étaient déterminés génétiquement à être ainsi : "J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d’autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l’inné est immense." Or voici ce qu'en dit l'église de scientologie :
Pour les êtres humains les moins atteints, la guérison est possible… c’est ce que se propose de faire la Scientologie, sur la base de traitements chocs et d’une initiation à la doctrine de Ron Hubbard facturée 2 millions d’euros en moyenne. Se considérant comme la seule véritable thérapie, la Scientologie émet de vives critiques à l’égard des psychiatres et des psychologues qui utiliseraient leur position pour abuser sexuellement de leurs patients.
Pour les autres, qualifiés de « mentaux réactifs », la guérison est impossible. C’est malheureusement le cas des homosexuels, des pédophiles, des suicidaires et de tous les malades mentaux du même genre. En bonne doctrine scientologique, la meilleure solution pour ces individus, c’est d’empêcher qu’ils se reproduisent. Comme l’explique le gourou Hubbard : « Les mariages réactifs mènent la spirale descendante, laquelle est faite de malheur, de restimulassions chroniques et d’échecs et finit inévitablement par la mort. Un jour peut-être existera-t-il une loi intelligente selon laquelle seules les personnes dépourvues d’aberrations pourront se marier et avoir des enfants ».
Pédophilie, suicide des jeunes et identité : Nicolas Sarkozy serait-il scientologue ?
Il n'y a pas de preuves que Sarkozy appartiennent à la scientologie. Cependant certaines convergences dans la pratique et la vision du monde. Des chassés-croisés troublants.

[u][b]Quelques documentations pour ceux qui ont tenu jusque là :[/b][/u]
La Scientologie contre la République sur le site du monde diplomatique
La thèse de droit d'Arnaud Palisson sur la scientologie
Les cibles de l'église de scientologie
Le comité de soutient à Denis Robert, pourchassé par les avocats de Clearstream qui l'acculent financièrement. N'hésitez pas à le soutenir.

pierrot 19/04/2007 22:42

Tant que nous sommes debout, une autre action a soutenir, à Aubervilliers, dans l'après midi contre la violence policière et les rafles : RAFLE BRUTALE DANS UN ATELIER CLANDESTIN A AUBERVILLIERS

Lundi 16 avril, vers 15 heures, plusieurs dizaines de gendarmes arrivés dans une armada de fourgons sont intervenus de façon extrêmement brutale dans un atelier clandestin de textile rue André Karman à Aubervilliers : portes défoncées, hurlements, cavalcades, poursuites et interpellation violente de ceux qui tentaient d'échapper sous les yeux des enfants du centre de loisirs. Une femme qui tentait de s'échapper par une échelle est tombée et a du être hospitalisée. Au moins une vingtaine de personnes, dont plusieurs parents d'enfants scolarisés ont été placés en garde à vue puis en rétention. Deux enfants (10 ans et 1 an) qui habitaient un logement contigu à l'atelier ont été eux aussi arrêtés. Ils sont actuellement au centre de rétention de Oissel avec leurs parents. Deux autres enfants dont les parents ont été placés en rétention ont été recueillis par des amis. Un bébé de deux mois dont la chambre jouxtait l'atelier est décédé. Aucun lien n'est établi pour l'heure entre ce décès et l'intervention de la police. La famille demande qu'une enquête médicale détermine de façon certaine les causes du décès de cette fillette.

Ce n'est pas la première fois que la police intervient façon rodéo contre des ateliers clandestins à Aubervilliers. Déjà en septembre dernier, plusieurs dizaines de policiers avaient investi un atelier clandestin avec la plus grande brutalité rue Henri Barbusse, faisant plusieurs blessés, dont un tombé d'un toit dans la cour d'une école alors qu'il était poursuivi.

La lutte contre les négriers qui organisent le travail non déclaré et les entreprises ayant pignon sur rue qui en profitent parfois, ne justifie pas de telles méthodes contre les victimes de cette exploitation : les travailleurs clandestins ne sont pas des gangsters contre qui il faut un tel déploiement policier, l'arme au poing.

La première mesure contre le travail non déclaré serait la régularisation des travailleurs sans papiers que leur condition place sans défense entre les mains de leurs exploiteurs.




Le Comité de vigilance d'Aubervilliers contre les expulsions des élèves et familles sans papiers et le Réseau Education sans frontières demandent :

La libération immédiate de toutes les personnes interpellées le 16 avril à Aubervilliers et particulièrement celle des enfants retenus à Oissel. La place des enfants est à l'école, pas dans une prison qui ne dit pas son nom.

La vérité sur les circonstances du décès du bébé.

chrischtrouympf 17/04/2007 09:42

Elles sont où vos propositions ? Vous faites voter pour qui ? JM Le Pen ? Le Vicomte ?

Dominique Goblet 16/04/2007 08:53

Merci pour cette très belle initiative même si je suis moins concerné que vous (belge), espérons qu'il ne soit pas trop tard! Bravo à tous ceux et toutes celles qui se lèvent tôt pour cette cause!
En communion de pensée!
Dominique